Les hommes de nos vies

Nous rencontrons plusieurs hommes dans nos vies de qui nous tombons plus ou moins amoureuses. Une de mes amies les plus chères à l’habitude de me dire "chaque être humain est une leçon". Oui mais voilà, après avoir pleuré je ne sais combien de fois, après avoir rompu des relations un nombre incalculable de fois, je n’ai retenu aucune leçon de ces hommes que j’ai fréquenté.

TCHiiiP !!!

hommes nos vies

"si, si" me dit-elle, il y a une leçon.
Alors OK, je gratte le papier et je médite. Mais je ne trouve pas.
Alors j’ai fait le tour des tchipies afin qu’elles me répondent à cette question :

c’est quoi la plus belle leçon que vous ayez reçu grâce à un homme ?

  • La leçon du respect de soi : Il me demandait toujours de choisir entre lui et ma famille. Pour moi, il n’y avait pas à choisir entre l’amour (le sien) et l’amour (de ma famille). Les deux sont… différents et si essentiels l’un et l’autre. Le jour où il m’a fait une énième crise parce que j’avais envie de voir ma mère un samedi après-midi, au lieu d’aller au cinéma avec lui, j’ai rompu. Je suis retournée vivre chez ma mère qui, elle, ne s’était jamais interposée entre lui et moi. J’ai compris que je devais être respectée dans mes choix, que je devais avant tout ME respecter et respecter mes priorités. Quand l’amour ressemble à une cage, ce n’est pas de l’amour. C’est de la possession. Ca a l’odeur de l’amour, ça à les mots de l’amour, mais ça à le goût de la prison. Je préfère me respecter et être libre.
  • La leçon du rire: je suis trop sérieuse. Tout le monde me le dit " t’es une fille carrée… " Oui je suis carrée et alors ? Je ne suis pas que ça. Je suis aussi drôle et ça personne ne s’en rend compte… En même temps c’est normal, je suis hyper glacée avec les autres, surtout au boulot. J’évite les petites plaisanteries, je veux qu’on comprenne que je suis une femme intelligente, que je ne suis pas une idiote. La première fois que  j’ai rencontré mon copain, il m’a fait rire et m’a dit que j’avais un très beau sourire. Je lui ai répondu quelque chose qui l’a fait rire aussi et là il m’a répondu " j’ai besoin d’une femme drôle comme vous dans ma vie. Vous êtes célibataire j’espère ?". Depuis, je ris plus souvent et j’ai compris qu’être intelligente c’est aussi savoir se délester des maux de la vie en riant le plus que possible.

  • La leçon de la féminité : mon ex était un monstre. J’avais les cheveux courts, il ne supportait pas. Chaque fois qu’on se retrouvait garé dans un parking la nuit, il me disait "les gens vont croire que je suis avec un homme". Chaque fois qu’il me voyait, c’était "tu as changé, on dirait que tu as grossi". Un jour je l’ai plaqué. J’ai beaucoup pleuré mais je l’ai plaqué car je ne supportais plus ses grossièretés. Oui, je suis une femme et ma féminité ne s’exprime pas selon la longueur de mes cheveux ou la taille 36 que je n’ai pas. Un jour, en allant à la librairie, je suis tombée sur un vendeur qui a commencé à me faire les yeux doux. Je me suis dit que c’était dans ma tête… jusqu’à ce qu’il me dise qu’il espère avoir la chance de me revoir dans la librairie, ou ailleurs. Je lui ai donné mon numéro de téléphone. Une semaine après, quand on s’est revus, la première chose qu’il m’a dite quand il est venu me chercher chez moi c’est " waouh  ! j’ai vraiment de la chance d’être avec une telle femme ! tu es rayonnante". J’oubliais…. il préfère les femmes aux cheveux courts. Il trouve que ça dégage le visage et que ça rend honneur à la beauté des femmes. Une pensée à mon ex….
  • La leçon du sexe : Une copine me disait "le sexe ce n’est rien… c’est 20 minutes pour garder ton homme". Mon copain et moi avons pris beaucoup de temps pour coucher ensemble. il aimait les femmes, alors il en a eu beaucoup. Moi, je ne suis pas une chasseuse, alors les hommes… j’en ai pas eu beaucoup. Quand on s’est rencontré, on ne savait pas trop ce qu’on voulait l’un de l’autre… Il m’a dit "bon… J’aime ta façon d’être mais tu mérites mieux que du sexe seulement… seulement, je ne suis pas habitué à aimer les femmes avec mon coeur, je les aime plutôt avec mon corps." Je lui ai dit qu’il me faisait penser à Maria !!"… Maria c’est qui ? Maria c’est l’héroïne d’un livre, une prostituée qui cherche l’amour. Elle vivait sa vie en séparant l’âme du corps, le sexe de l’amour. Il a ri et s’est acheté le livre (j’en ferai un post pour La Tchipie bientôt). Il ne m’a pas parlé pendant 3 semaines après ça… Je pensais qu’il s’était fâché. Un jour il m’a rappelé et m’a proposé de sortir… J’étais libre et on ne s’était jamais fâché alors j’ai accepté. Il m’ a proposé qu’on se revoit un peu plus souvent, sans stress et pas avec du sexe tout de suite. Ca m’a étonné!!! Il a dit qu’il voulait avoir le temps de me désirer avant de me goûter. On a fait les 400 coups. Je ne peux pas écrire ça ici, mais on a fait les 400 coups avant de coucher ensemble pour de vrai. C’était grandiose ! De toutes les relations que j’ai eu, c’est avec lui que j’ai compris que le sexe ce n’est pas "la pénétration"…. C’est bien plus grand, bien plus ludique! Mais chuutt ! Pas ici !
  • La leçon de l’authenticité : Je me cache tout le temps… je n’aime pas qu’on me remarque. Une fois j’ai vu cet homme qui dansait, en soirée. Il était tellement beau… je n’ai pas pu m’empêcher de l’aborder et de lui dire timidement que j’aimerais danser avec lui. Il a accepté… On a échangé nos numéros. On s’est tout de suite parlé, beaucoup, souvent, mais on ne s’est pas revus tout de suite. On s’est revus plusieurs fois mais rien ne se passait. Un jour, je lui ai avoué avoir des sentiments pour lui. Il m’a dit qu’il n’en avait pas, qu’il me voyait comme une amie. Qu’il avait très envie de moi mais qu’il sait que ça ne déboucherait sur rien d’autre que du sexe et qu’il tient assez à moi pour ne pas m’entraîner là. Il a été authentique. J’ai eu très mal sur le coup, mais je me suis dit que c’est peut être mieux comme ça. Deux mois plus tard j’ai rencontré celui qui est devenu mon époux aujourd’hui. Si mon ami m’avait menti… J’aurais peut être perdu du temps avec un homme (lui) qui n’est pas pour moi. Je serais passée à côté de mon chéri.
  • La leçon de la parole: j’ai toujours eu du mal à m’ouvrir aux hommes. Je sais coucher avec eux mais parler avec eux, c’est plus difficile. Coucher ne demande pas de sentiments, parler, entretenir le lien, crée des sentiments. J’ai rencontré un homme que je ne pouvais pas voir tous les jours. Il habite loin de chez moi. Nous avons beaucoup parlé lui et moi. Au bout de quelques jours, nous nous étions écrit plus de 200 mails. C’est là que j’ai compris que j’étais très attachée à cet homme. Je suis la première à lui avoir dit que je l’aime et lui m’a aussi avoué ses sentiments. Pas un jour ne s’est passé depuis où il ne me dit pas qu’il m’aime. Cet homme m’a redonné la parole, il m’a donné le goût de m’exprimer et le droit d’être entendue et écoutée. Avant je cachais mes sentiments, je pensais que la douceur n’intéressait pas les hommes. C’est faux. J’ai compris que ma douceur ne peut intéresser que les hommes qui s’intéressent vraiment à moi.. et pas qu’à mes fesses.
  • La leçon de l’amour: Pour moi avant, aimer c’était se donner à l’autre tout entier. Se sacrifier pour ressembler à toutes ces jolies filles que l’on voit sur la plage: régime, sport, esthéticienne, coiffeuse, les plus beaux vêtements. Mon ex mari m’avait quitté alors que j’étais au sommet de mon art. Je ne comprenais pas comment un homme pouvait quitter une femme aussi "parfaite" que moi. Je n’étais peut être pas parfaite mas en tout cas j’y ressemblais. Tout s’est enchaîné très vite : j’ai perdu mon boulot, mes amis qui n’en étaient pas de vrais, j’avais moins d’argent pour acheter ce que je voulais. Je n’étais plus une princesse. J’ai doublé de volume, ma garde robe n’était plus aussi luxueuse, et ma beauté s’était flétrie… Je ne m’occupais plus de moi comme avant, je n’en avais plus les moyens. La leçon de l’amour, je l’ai reçue avec "mon chéri"… j’ai arrêté d’avoir peur du mot "je t’aime", j’ai arrêté même de souffrir en le disant, depuis que je le connais. Je n’avais pas compris qu’aimer n’est pas une question d’âge, ou de physique, ou de niveau social. Je n’avais même pas compris qu’on pouvait m’aimer, malgré mes cheveux en broussaille, mes cuisses que je trouve trop large (mais que lui il adore), et mon petit ventre (qu’il aime pincer)… Ca l’amuse. Pour moi, avant, c’était impossible. Jusqu’à ce que je le rencontre.  Je n’avais pas compris qu’aimer ne se garantit pas avec un contrat de mariage. Sans "m’as-tu vu?". Je n’avais pas compris qu’aimer c’est avant tout être joyeux et être heureux que l’autre soit dans notre vie, tel qu’il est. Sans artifice, sans manipulation, sans se faire passer pour la personne que l’on est pas.
Il y a eu beaucoup d’hésitation avant de publier cet article… La Tchipie Miss Coralia m’a fait part de ce commentaire quand je lui ai demandé si oui ou non on publie : J’aime cette façon de voir les choses, qu’elle ait été bonne ou non, on tire toujours une leçon d’une relation (qu’elle soit amicale ou amoureuse). En effet, on apprend beaucoup au contact d’autrui même si on ne s’en rend pas compte. Là est l’intérêt de l’article, une petite piqure de rappel! On apprend sur soi, sur l’autre, sur l’être humain de façon générale! Alors je vote pour la publication!!

Ok… So… Happy Sexy Day Les Ladies !!!
On vous souhaite le meilleur… avec la meilleure personne possible pour vous !
About these ads

16 réflexions sur “Les hommes de nos vies

  1. Tantine 28 mars 2011 à 16 h 52 min Reply

    coucou !! c’est super ce que tu as écrit là… d’une façon ou d’une autre, on apprend toujours d’un homme.. du mien j’ai appris beaucoup de choses, et chaque jour je lui dis merci d’être dans ma vie !
    bonne chance !!

    • La Tchipie 31 mai 2011 à 8 h 35 min Reply

      merciii

    • Berry Gérard 28 décembre 2011 à 2 h 56 min Reply

      Tu as bien raison. Moi je remercie mon épouse pour ces 42 ans de mariage, nos 4 enfants et nos petits enfants. Et nous sommes encore jeunes : bonjour les joies nouvelles qu’apporte la retraite et une certaine liberté, ensemble, à deux de nouveau… comme au bon vieux temps !

  2. Pimsy 29 mars 2011 à 6 h 34 min Reply

    WA-OUH !!! Tout à fait ce dont j’avais besoin de lire !!!

  3. vee 29 mars 2011 à 15 h 49 min Reply

    je renvoie mon message car il y a eu un bug.

    voilà un article comme je les aime…
    C’est vrai que dans toute relation, bonne comme mauvaise, il y a une leçon à tirer. ça s’appelle l’expérience et je me suis retrouvée dans certains témoignages.

    En tout cas les filles, la leçon la plus importante, à mes yeux, c’est » aimez vous avant d’aimer les autres « .

    je vous laisse en compagnie de « Lesson learned » de notre chère Alicia Keys :

    http://files.deezer.com/swf/singlePlayer.swf?idSong=365420&autoplay=0

  4. Sandrine 30 mars 2011 à 17 h 12 min Reply

    Si on ne s’aime pas soit même, comment accepter, admettre et comprendre que quelqu’un d’autre nous aime….

    Merci Tchip,te lire me fait du bien!

  5. sandra 16 novembre 2011 à 14 h 39 min Reply

    Bonjour,

    J’ai vraiment apprécie ton façon d’écrire qui marrante et vraie.

    Merci pour ce moment de plaisir.

    ps : Quel est le titre du livre référencé et cité au point "La leçon du Sexe

    • La Tchipie 16 décembre 2011 à 12 h 37 min Reply

      Coucou Sandra!

      Le livre c’est "onze minutes" de Paulo Coelho

  6. [...] – Les hommes de nos vies [...]

  7. [...] qui suivent TCHiiiP !!! Depuis ses débuts, connaissent l’article ” les hommes de nos vies “ [...]

  8. Caroline 16 mars 2012 à 6 h 49 min Reply

    Très intéressant cet article !! C’est cool de l’avoir publié et partagé avec nous :)

  9. [...] A tous les hommes de nos vies, du chacal à celui que l’on prend pour dieu, [...]

  10. Nisha 12 janvier 2013 à 12 h 43 min Reply

    Oui, il y a bien une leçon à tirer de chaque expérience vécue avec un homme. Le tout est de prendre le temps de reconnaitre les erreurs commises afin de repartir sur une bonne base.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 311 autres abonnés

%d bloggers like this: