Il veut me quitter ! Comment l’empêcher de passer à l’acte?

se battre ou pas?
- Dois-je me battre pour lui ?
  - Est-ce que c'est fini entre lui et moi?
  - Comment faire pour que tout redevienne comme avant ?

Voici les questions qui reviennent dans les messages que je reçois par mail. Plusieurs jeunes femmes me demandent de les conseiller sur ce qu’elles devraient faire ou pas dans la relation qu’elles vivent actuellement.

Voilà donc mon avis

J’aurais aimé  vous dire : « Oui, il reviendra comme avant et même plus fort qu’avant. Vous vous marierez, ferez beaucoup d’enfants, toucherez le pactole à la CAF et paierez peu d’impôts. »

Malheureusement,– ayant raté les concours de la fonction pubique, CAF et Impots confondus- n’ayant aucune boule de cristal, je trouve ca malhonnête de ma part de vous dire : fais-ci, fais-ca. Que je vous donne mon avis sur les quelques lignes que je lis de votre vie me semble… Déplacé et dangereux…

Par contre…

Je connais quelqu’un qui pourrait vous aider.

C’est une personne qui est passée par autant de souffrances et de joie que vous. C’est une personne qui connaît votre coeur, votre âme, vos aspirations, ainsi que vos secrets.

Vous, bien sûr.

Vous êtes la première et je dirais même la seule experte de votre relation sentimentale, car c’est vous et vous seule qui la vivez et qui sentez votre force et vos possibilités.

Posez vous.
Réfléchissez à vous.
Isolez vous, mettez de la musique, fumez une cigarette, écrivez, dansez toute nue si vous voulez, mais pensez à vous.

1) A quoi aspirez-vous ?

Cette question me semble essentielle. A quoi aspirez-vous actuellement dans une relation sentimentale?

  • Que voulez-vous pour vous?
  • La personne à laquelle vous pensez, est-elle capable de vous donner ce que vous voulez et de vivre avec vous vos aspirations?
  • Devrez-vous faire preuve de patience si cette personne ne peut pas partager vos buts actuels?
  • Etes-vous prête à attendre?
  • Avez-vous l’impression d’avoir déja trop attendu?
  • N’attendez-vous pas inutilement?

Si quelqu’un vous dit « je ne veux pas de ca » (ca= enfants, mariage, maison, pacs, se séparer de sa copine, quitter sa mère, vivre ici au lieu de là, vivre avec toi, rester avec toi…) Réfléchissez bien. Ce qu’il vous dit de lui et de ses aspirations est capital. Se battre (avec lui et surtout contre lui!) pour le faire changer d’avis n’est pas toujours la solution. Vous n’êtes pas le maître de sa vie, et il a le droit d’avoir des choix et des envies qui diffèrent de vous, même si cela ébranle votre relation amoureuse et votre futur commun. Il a le droit de vivre sa vie, tout comme vous avez le droit de vivre la vôtre.

Bien sur, la manipulation et le chantage affectif peuvent faire des semblants de miracles, mais il me semble qu’une relation sentimentale ne survit pas dans de bonnes conditions au manichéisme de l’un ou de l’autre.

2) Etes-vous la source de l’usure de l’autre?

Horrible question ô combien culpabilisante et pourtant qui me semble légitime.

On arrive toujours à détecter plus ou moins rapidement, que l’autre est en train de nous pousser à bout… mais a-t-on assez d’honnêteté pour avouer qu’un de nos comportements négatifs est la source de notre difficulté dans notre couple?

…êtes-vous la source de l’usure de l’autre?

  • En a-t-il/elle marre de vos crises?
  • De votre comportement déplacé?
  • De vos coups de colère?
    De votre jalousie maladive?
  • De vos complexes ?
  • De vos réflexions négatives sur lui, ses amis, sa façon de s’habiller, ses relations avec sa mère, son travail… ?

Mais encore…

  • Pensez-vous avoir une telle attitude,  pour son bien?
  • Pensez-vous qu’il serait souhaitable que vous changiez votre façon de dire ou d’agir?
  • Etes-vous prête à prendre sur vous pour que les choses changent ou considérez-vous que l’autre doit vous accepter comme vous êtes, avec votre façon de procéder ?

Si oui, préparez-vous: ce sera votre comportement négatif ou lui.

S’il ne se sent pas capable de supporter un trait de caractère que vous avez, vous devez vous aussi accepter qu’il vous quitte pour trouver quelqu’un qui s’accordera avec son caractère à lui.

Si vous êtes certaine que votre comportement négatif n’est pas si négatif que ça… à force de s’affronter, je me demande s’il est vraiment utile de perdurer dans une relation où les valeurs divergent?

3) Faut-il vous battre pour garder l’homme que vous aimez?

Mais d’où sort ce principe: « on doit se battre par amour! »…?

Se battre…? Seule? Contre lui ?

Si vous êtes en train de vous battre seule, contre son départ à lui de votre vie et pour votre couple…. . Prenez le temps de réfléchir.
Un soldat ne gagne jamais la « guerre » tout seul… Et surtout pas contre son propre camp. Car oui, si vous êtes en train de lutter avec lui pour qu’il revienne à vous, vous êtes en train de vous battre l’un contre l’autre et non ensemble pour une cause commune.

Depuis quand est-ce normal de se battre avec quelqu’un pour que cette personne ne nous quitte pas ? Pour que cette personne continue à nous aimer, à venir nous voir, à nous appeler, à ne pas être agacé par nos appels, à nous parler avec respect, à vouloir conjuguer ses rêves avec les nôtres  ?
N’avez-vous pas plutôt envie que quelqu’un trouve tout a fait ca normal et agréable d’être avec vous? A vos cotés?
Quelqu’un qui vient vers vous sans crainte, ni colère, ni agacements, ni reproches, sans… ultimatum.Car oui, c’est le mot à la mode ces temps-ci : l’ultimatum.

  • C’est moi ou elle… tu as une semaine pour décider.
  • C’est moi ou elle… tu as 1 mois pour quitter votre logement et emménager avec moi.
  • Tu dois savoir si tu veux vivre avec moi… Je te laisse 2 mois pour réfléchir (même si ça fait 6 ans qu’on est ensemble et que tu es censé savoir depuis fort longtemps si tu veux te réveiller ou pas à mes côtés)

Et j’en passe !

A mon avis… quand on arrive au stade de l’ultimatum pour que l’autre s’engage dans la relation plus qu’il ne le fait actuellement: il y a danger. Danger pour soi-même. Danger à s’engager à tout prix avec quelqu’un qui ne nous mérite pas. Danger à s’oublier, à s’auto-détruire parce qu’on ne comprend pas pourquoi malgré tout l’amour qu’il dit avoir pour nous, il ne fait pas le pas de plus que j’attends… Peut-être qu’on l’aime plus qu’on ne s’aime soi-même et que c’est pour ça qu’on oublie de fuir qui nous fait – là, maintenant, tout de suite- plus de mal que de bien?

C’est vous et vous seule qui pouvez trouver les réponses à ces questions.

Une dernière chose…. Si vous devez discuter (ou vous disputer), éviter d’envoyer des paroles à l’autre par sms, mail, facebook ou que sais-je…. Il est très difficile d’évaluer le ton de quelqu’un et d’observer son visage et ses mimiques à distance. Privilégiez le face à face, le dialogue dans le calme (si vous y arrivez).

Si vous êtes contrainte de parler par téléphone, prenez votre courage à deux mains, et prenez peut-être le temps de lui écrire, sans aligner tous les reproches que vous avez contre lui mais en laissant parler votre coeur et vos ressentis.

Vous avez droit au meilleur. Prenez le temps de le vivre. Et entourez-vous de ceux qui vivent avec vous « ce meilleur » de votre vie.

Happy sexy meditation !