Mois : décembre 2012

2012 in review

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog. En voici un extrait : Environ 55.000 touristes visitent le Liechtenstein chaque année. Ce blog a été vu 220 000 fois […]

Grivoiseries de femmes antillaises_Acte 2

Nous revoilà pour un 2nd témoignage d’une certaine « Kokine L. ».

Merci beaucoup ! L’introduction nous fait chaud au coeur !

6488-000363

Salut Tchipie,

Je suis ton blog et j’aime beaucoup les articles, y’a vraiment de tout, c’est une certaine libération morale pour certain, pour moi c’est parfois de la lecture divertissante qui forge le caractère en même temps. Nous femmes devront toujours prouver que nous sommes fortes en durée et pas ponctuellement, le temps devrait être notre force pour apprendre de la vie et affronter tout ce qui nous attends. On ne sait pas toujours ce qu’on vivra mais l’important c’est de garder la foi peut importe ce qui arrive et de vivre sans regret, pleinement avec le sourire.

Je tenais à témoigner pour que certaines prennent conscience  qu’avoir des relations sexuelles avec un homme qui n’est pas le sien ou qui n’est qu’un ami intime ( sex friend) n’est pas  quelque chose de forcement dégradant. Au contraire on peut être valorisé à travers ces relations :

…je m’étais mise dans une optique de femme célibataire, qui veulent avant tout réussir, en gros mettre les histoires de couple de côté…

Voeux Post-Noël

J’ai cherché pendant toute la journée du 25 décembre ce que j’aurais pu vous souhaiter comme voeux.Je ne sais jamais quoi souhaiter… Surtout sur un blog avec autant de followers divers et variés. J’ai réfléchi, […]

Lire la Suite
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Femme antillaise de l’ombre : Etre la maîtresse d’un homme

On dit que la coccinelle porte chance… Alors espérons que celle de la photo portera effectivement chance à toutes ces femmes cachées, maîtresse d’un homme qui… les fait ou les fera souffrir.

Le témoignage qui suit est crû, poignant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Quand j’étais au lycée an te ka mo ba misié hum il était si appétissant ce chabin. Je l’ai recroisé par hasard à paris . Nous avons échangé nos numéros de téléphone.