Femme antillaise de l’ombre : Etre la maîtresse d’un homme

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On dit que la coccinelle porte chance… Alors espérons que celle de la photo portera effectivement chance à toutes ces femmes cachées, maîtresse d’un homme qui… les fait ou les fera souffrir.

Le témoignage qui suit est crû, poignant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Quand j’étais au lycée an te ka mo ba misié hum il était si appétissant ce chabin. Je l’ai recroisé par hasard à paris . Nous avons échangé nos numéros de téléphone.


Il m’a appelé peu de temps après on s’est raconté nos vies respectives depuis la fin du lycée.
Il m’a annoncé la couleur d’emblée en me disant qu’il était interessé par moi mais qu’il était en couple.
Il m’a fait comprendre que tout se passait bien avec sa compagne avec un an aimé madam an mwen , an peké kittey baw . Ah oui j’oubliais son autre condition an vle pa pon dot boug touchew …. (je ne veux pas que d’autres hommes te touchent)
Il m’appelait tous les jours pour pour que je lui raconte ma journée ! Il venait régulièrement à la maison, quand sa femme l’appelait il disait qu’il était avec une amie .
Petite précision sa femme était enceinte de jumeaux et se trouvait a l’hôpital car elle était en fin de grossesse. Une fois il m’a même amenée à l’hôpital pendant sa visite à sa femme.

Je suis restée dans la jardin de l’hôpital à l’attendre pendant qu’il jouait le rôle du compagnon attentionné à sa femme .
Il m’a présentée a son frère, à sa mère lors d’une soirée familiale à laquelle il m’avait conviée. Lors de cette soirée après les présentations monsieur m’a oubliée et s’est mis a danser de manière sexuelle avec une demoiselle an jis kompren yo te kay coké si plas ! (j’ai même crû qu’ils iraient jusqu’à baiser sur place). Il s’est éclipsé un bon moment avec la demoiselle ensuite .Il est revenu comme si de rien n’était.
Une fois revenu il m’a plus lâchée de la soirée . Il m’a ramenée dans le domicile conjugal oui il a osé.

Une fois arrivé chez lui à peine la porte d’entrée franchie il m’a déshabillée et m’a mis  bon coup de bitin kon yo ka di on a commencé par le salon et on a terminé dans le lit conjugal !
Plus le temps passait plus il était attentionné i pa te vle ped coucoune la maco la lol ! On en était même arrivé au stade de marcher main dans la main en plein châtelet fief par excellence  des makos et des makrelles !

Un soir il a débarqué chez moi  en me disant qu’il voulait qu’on fasse un enfant. Je suis tombée des nues il avait déjà 3 enfants de deux mères différentes plus les jumeaux que sa compagne attendait ce qui portait au nombre de 5 le nombre de ses enfants ! Son argument était le suivant  » je veux avoir un lien indestructible avec toi  » . Avec le recul c’était une manipulation de sa part pour ne pas perdre une maîtresse …

Le jour de mon anniversaire il a débarqué chez moi avec un bouquet de rose et un cadeau ( une paire de boucles d’oreilles en forme de coeur plus gnangan tu meurs lol ).
Et là il m’a dit qu’on allait faire nôtre fille ! Le pire c’est que je me suis laissée faire ! Il m’a fait l’amour comme si sa vie en dépendait ! Trois semaines plus tard le test de grossesse était positif. Quand je lui ai annoncé la nouvelle il était fou de joie ! Moi j’étais mitigée sur la question .

J’ai annoncé la nouvelle a un ami …je le remercierais jamais assez ! Il m’a réveillée en me disant  » ou pa two tébé mafi misié baw on timoun pou ou reté la  » !

Quand il a prononcé ces phrases chocs mon cerveau s’est remis à fonctionner correctement . J’ai pris les choses en main , j’ai pris rdv pour une ivg médicamenteuse ! J’ai appelé xxxxx pour lui annoncer que j’allais avorter là il est devenu fou au téléphone !

Le soir il est venu à la maison pour me demander de pas « tuer notre enfant « .
Le jour de l’ivg il m’a appelé pour prendre de mes nouvelles . Lorsque je lui ai dit que je saignais beaucoup en raison de l’intervention il m’a sorti  » man fou aw si ou ka saigné kon cochon a pa mwen ki te voyew oté timoun an nou « . (je m’en fous que tu saignes comme un porc, je ne t’ai pas envoyer retirer notre enfant)

An raccroché an djel ay et me suis dit que j’avais pris la bonne décision ! Quelques jours après sa compagne a accouché des jumeaux ! Il m’a envoyé un sms pour m’annoncer la nouvelle !
On a ensuite coupé les ponts ! Quelques temps après il m’a appelé pour m’annoncer que sa compagne l’avait quitté car une de ses maîtresses avait débarqué à l’improviste chez lui …et par la même occasion il a souligné que ça ne serait jamais arrivé avec moi ! La me suis dis me misié te ka pran mwen pou makrelle ay décidement !

Une fois la conversation terminée , je n’ai plus répondu a ses coups de tél , mails ! Il a cru que c’était makrelle un jour makrelle toujours tchipppppp ! »

________

Merci à la jeune femme qui a eu le courage de m’écrire ces quelques lignes.

Je n’ai qu’une chose à dire : à celles qui se trouvent dans des situations similaires, et qui ne veulent pas en sortir par « amour », le jeu en vaut-il la chandelle ?

Envie de nous écrire ? : tchipleblog@gmail.com