Anonymous les vengeurs masqués au secours d’une jeune fille violée…

« Nous sommes Anonymous.

Nous sommes Légion.

Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas.

Redoutez-nous »

« Dans une vidéo diffusée sur un site créé par un fan et dédié à l’équipe de foot locale, un homme portant un masque de Guy Fawkes –utilisé par le groupe de hackers- affirme avoir pénétré à l’intérieur du système informatique du lycée de Steubenville et disposer de toutes les informations permettant d’identifier des élèves qu’ils accusent d’avoir assisté à un viol sans le dénoncer.

Les faits remontent au 11 août dernier. Cette soirée était sensée être la dernière pour certains jeunes habitants, qui partaient ensuite poursuivre leurs études à l’université. L’alcool était au rendez-vous pour cette soirée qui a viré au drame. Le «New York Times» raconte que plusieurs joueurs de l’équipe de football américain du lycée, les Big Red, ont été photographiés et filmés en train de transporter par les poignets et les pieds une jeune fille visiblement inconsciente à cause de l’alcool, puis d’abuser d’elle. Le journal explique que certains lui auraient même uriné dessus. Or, outre deux agresseurs présumés interpellés et mis en examen, Trent Mays et Ma’lik Richmond, ce sont plusieurs autres jeunes hommes qui sont visés par les Anonymous. Présents, ils auraient filmé les faits, les auraient raconté sur Internet –notamment sur Twitter, en utilisant les mots-clés «#viol» et «#fillebourrée»- et n’auraient pas tenté d’empêcher le viol. Mais eux n’ont nullement été inquiétés par la police. » (lire l’article en entier)

Advertisements
Tag(s) associé(s):