A partir de combien d’hommes on a couché avec « beaucoup » ?

Il y a une jeune fille qui m’a écrit depuis longtemps… Et j’ai décidé de publier son mail.
A partir de combien d’hommes on a couché avec « beaucoup » ? C’est la question qui m’est venue en lisant les nombres qu’elle listait dans son mail.
Le problème, c’est que j’avais envie de lui faire une réponse PUNCHY pour qu’elle arrête de se culpabiliser. Quelqu’un d’autre que moi m’a aidé, a pris le relais, et je publie ici la réponse de… La Tchipie K. Un grand merci à elle !
Hey

Le mail de notre lectrice 

Salut les Tchipies,
Ça fait un petit moment que je suis votre blog et j’adhère à 100 % !!!!
Si je vous écris ce soir, c’est parce que je suis dans un vrai moment de déprime. J’aurais aimé avoir un dictionnaire pour vous définir « le  vrai moment de déprime » mais j’ai un gros problème de syntaxe  qui m’incite à être courte et concise. En vérité, ce n’est pas vraiment un moment de déprime, c’est  plus un moment de culpabilité intensif.  Le principe c’est de culpabiliser de culpabiliser.

Bon, je vais droit au panier (je préfère le basket) !

J’ai 23 ans et j’ai eu plus d’un partenaire sexuel (*20).

Au moment où vous lisez ça vous devez surement vous dire que je regrette où que j’en suis fière, en vérité je crois que je suis plutôt mitigée. Mitigée,  pas vraiment, je suis surtout en train de me dire que si j’avais exposé ma vie quelque part sur 400 personnes 390 m’auraient surement traité de salope, de putes, de….. Et pourtant je suis tellement loin de tout ça ! Vous penserez surement que je me persuade mais pas du tout ! J’ai une vie simple, je suis honnête, je suis gentille (trop gentille). Certains diront que je suis facile mais je ne trouve aucune facilité dans le fait ‘avoir envie d’un mec avant même qu’il t’ai abordé.

Mon petit péché mignon, c’est que j’aime le sexe.

Aimer le sexe c’est beaucoup dire, j’aime surtout la spontanéité juste avant et comme les mecs les plus spontanées sont ceux qui ne connaissent pas ton corps alors ils sont mieux. Ça c’est ce que je pense maintenant mais dans la pratique je n’ai que rarement opéré grâce à cela. J’ai longtemps été la fille naïve que les gens croient encore que je suis. Alors je me la coule (coulait) douce.

complicated
J’ai pratiqué le sexe tardivement vers 17 ans. Je  dis tardivement car j’ai que 5 ans d’expérience. Je vous vois venir avec vos « 5 ans, ce qui fait 5 diviser par 20, 4 tous les ans » et oui c’est ç sauf que j’ai quand même réussis à faire des longs mois d’abstinence. Avec moi en général c’est tout ou rien !

Ma première expérience est loin d’un conte de fée, j’étais amoureuse  d’un garçon qui ne m’aimait pas (A) et pour l’oublier je suis sortie avec un mec plus grand que moi. Un mois après  il m’avait déviergé.  Ce mec était peut être cool mais je ne le saurais jamais  parce que je l’ai quitté avant qu’il ne le fasse. J’ai 17 ans et

j’ai couché parce que je n’avais pas confiance en moi, c’est aussi la raison pour laquelle j’ai cassé deux jours après. A ce moment le sexe ne m’intéressait pas encore.

Un mois après me voilà dans les bras de celui  que j’aime (A). C’est le genre de mec à qui tu promets ta vie et qui promets sa vie à des milliers de femmes. Le genre de mec avec qui tu penses sortir mais qui ne sors pas avec toi. Le genre de mec nul au lit mais que tu aimes quand même, malgrè les nombreux tsunamis.
Le troisième partenaire arrive entre deux battements d’ailes du couple « je t’aime mais tu en aimes dix autres ». D’ailleurs c’est avec lui que tu commences à connaitre la vie. Il est précoce mais il a une largeur qui n’est pas négligeables. Il ne se prend pas la tête, il est très accessible  et il est en toi à des moments et à l’endroit où tu t’attends le moins.  Mais tous ceci se finit à cause de monsieur A, il n’aime visiblement que deux dont moi.

Le quatrième arrive encore entre deux battements d’ailes, sauf que lui c’est sérieux, on sort un mois ensemble  et puis nous concluons, le mois d’après il me quitte.

Je suis trop gentille parait-il.

Le cinquième arrive au moment où je quitte tous les ponts avec monsieur A, lui c’est le vrai sexfriend incarné.  Je pourrais parler des heures et des heures sur lui mais vous avez remarqué que ma syntaxe ne le permet pas.
Le sixième, c’est un exploit, je suis sortie 6 mois avec et je pense qu’on serait encore ensemble si la distance ne nous avait pas séparé. Je n’étais pas amoureuse mais je vivais une vie de couple assez agréable.
Le septième, c’est la petite cerise sur le gâteau ! C’est un charmeur qui a pris quand même deux ans pour me mettre dans son lit. Alors, je me suis dit  que si je savais  ça fait longtemps que j’aurais fait des étincelles avec lui. Mais lui c’est le genre de mec avec sa réputation quoi qu’il te dise, tu n’as pas envie de rester là trop longtemps.
La huitième, alors lui c’est le petit ange en bocal qui a l’air très sincère. Il ne veut pas sortir avec toi mais tu y crois car ça fait longtemps que vous êtes amis et que tu crois en l’amitié. Mais  4 mois comme ça c’est quand même lassant.
Le neuvième c’est le gars un peu plus grand, véhiculé qui sait y faire et puis la voiture est tellement spacieuse  que tu ne vois que par elle, jusqu’au jour où tu te dis que le faire dans une voiture tous le temps c’est quand même louche.
Le dixième, c’est un mec de la commune avec des amis en commun. Une nuit comme ça tu t’ennuis sur facebook  alors tu lui parle et le courant passe bien trop bien qu’il y a de la pression dans l’air.
Le onzième, si le hasard fait bien les choses, cupidon est un gros cons. Tu tombes amoureuse du mec le plus con sur la terre, le genre de mec qui couche avec toi et qui disparaît.

Vu comment je suis gâtée en amour je ne peux pas m’en vouloir d’aimer les bonnes gâteries.

Le douxième , c’est un con qui ne se prend pas pour de la merdre. Avec une copine tu fais des pronostics sur ses performances sexuelles. Tu es sure qu’il n’en a pas du tout et tu as raison !!!
Le treizième, c’est du chocolat, il est juste bon mais il est juste pieux. Enfin c’est moi la pieuse, il avait une copine ce gros con mais bon con va avec bon.

heyhey
Le quatorzième, rencontre surprise, ça passe c’est différent mais ça passe quand même.
Le quinzième, quand un pote devient plus que pote mais qu’il ne veut pas devenir plus. Ça te fait encore un coup en plus.
Le sexième  connait tout sur toi, un vrai ami. Il veut essayer et juste une fois on essaye. C’est juste mon pote ce n’est pas plus. Entre nous il n’y a pas d’attirance sexuelle On ne se trouve pas moche mais ça arrive.
Le dix-septième, amour (sexe) de vacances, c’est juste fun.
Le dix-huitième, potentiel antistress mais…
J’ai tout misé sur le dix-neuvième et lui je l’aime. Au début je ne voulais pas du tout, je me suis attachée à mes histoires sans lendemains  et je ne voulais pas m’attacher à lui. Aujourd’hui ça fait 4 mois ce n’est pas beaucoup mais c’est énorme. Ce que j’admire vraiment en lui c’est qu’il connait tous les détails de ma vie même ce que je viens de décrire. C’est vrai qu’il a plus de détails et qu’il peut avoir plus de compassion que vous.  Mais il m’accepté avant que je rentre dans e vrais détails avec lui. Des détails que je ne vous donnerai pas parce que je déteste la compassion encore plus que les gens qui jugeront juste à cet écrit.
Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai écrit tout ça et pourquoi je vais vous l’envoyer mais j’ai trop écris pour garder ça pour moi.  J’aurais vraiment aimé faire plus de détails mais il est deux heures du matin et j’ai cours tout à l’heure. Et oui, malgré tout ça  je suis étudiante et je travaille sérieusement pour mon avenir.

Malgré tous les hommes qui sont passés dans ma vie, je n’ai jamais eu l’envie  d’être matérialiste et dieu seul sait que j’aurais chiffré. Mais je trouve malhonnêtes d’être payé pour ce qu’on aime faire et qui ne t’impose aucunes contraintes. 

Là je sature, bonne soirée où bonne  journée. Désolé pour les fautes d’orthographes, depuis que je sais écrire je déteste me relire et pourtant ça sauverais ma vie je sais !

La réponse de la Tchipie K

Quand on est une femme on est souvent confrontée à la sacro sainte phrase  » kimbé tchou aw dwet  » relayée dans de nombreuses chansons  …

Toutes les femmes qui assument pleinement le fait d’aimer le Phallus sont souvent  étiquetées par les sobriquets hautement poétiques tels que Walpa , Zo , Rate et j’en passe et des meilleures. Tous les détracteurs des femmes qui aiment le phallus semblent oublier que leur mère s’est allongée aussi  je dis ça je dis rien.  Bizarrement les hommes qui trempent leurs biscuits à droite et à gauche (qui croient qu’ils font un kokertour wi wi wi se sa mem avec plusieurs dates dans un maximum de lambi)  n’ont pas droit à autant de railleries et ne semblent pas culpabiliser.
L’avis des hommes et de certaines femmes sur le sujet est le suivant on va prendre l’exemple de la voiture pour imager la réflexion ! Alors on va dire que quand tu achètes une voiture tu cherches toujours une avec pas trop de km. Ça ne veut pas dire que tu auras moins de problème avec celle la qu’avec une bien plus kilometrée. Mais ça rassure….. Oui l’expérience peut faire peur a certain(es) qui dit expérience dit comparaison sciemment ou pas et il faut dire ce qui est certaines personnes aiment être adulées à ce niveau (l’inexpérience de certaines femmes ou hommes  a ce niveau permet de leur faire croire que ce qu’on leur donne est parole d’évangile ) .
dans le lit
Mais il y a aussi des personnes réalistes et surtout ouvertes d’esprit qui pensent qu’il  est totalement rétro de penser qu’une femme qui a eu beaucoup d’aimants soit une salope. De leurs  avis ils préfèrent une femme qui a bien vécu et qui décide de se poser avec eux . Cela veux  dire qu’elle a enfin trouver celui qui lui convient.

Plutôt qu’une sainte qui en plus d’être nulle au lit, risque de se laisser tenter par un autre dès qu’il  y aura un petit problème dans le couple .Car la femme d’expérience est plus sûre de savoir ce qu’elle veut, plus sûre de ses choix car elle aura une certaine expérience des hommes ce qui devrait lui permettre de mieux gérer une relation …

 Tu as eu l’idée de compter le nombre de phallus et être honnête sur le chiffre surtout loool .  C’est tout a ton honneur car certaines personnes ont  une fâcheuse tendance à ne pas communiquer les chiffres officiels et à les diviser par 3  …..
Beaucoup s’interrogent sur les raisons qui poussent  certaines femmes à faire de l’industriel de Phallus.
Parmi  les raisons de ces comportements qui  reviennent le plus fréquemment il y a  :
1) Faire des expériences oui je sais la réponse est un peu triviale  mais la vérité est que certaines d’entre nous ont besoin de tester , goûter , comparer pour se faire une idée par leurs propres moyens …
2) Un besoin de séduire pour se rassurer par manque de confiance en soi  parce que quoi qu’en dise pour coucher avec une personne il faut un minimum de jeu de séduction  même si il dure une heure
3) On est plus affamée que la moyenne et on est pas encore tombé sur THE PUNISHER . The punisher c’est le mec qui te satisfait pleinement au lit et bitin la telleman bon que tu oublies tous les autres hommes . Car quoi qu’en dise certains phallus ont le pouvoir d’anesthésier le cerveau lol .
4) On se comporte de manière irrationnelle c’est à dire que l’on sait que ça nous apportera rien de constructif( à part un bon moment de kokage si on tombe sur un bon kokeur ) mais on le fait quand même .
5) On est tout simplement libertine on aime butiner plusieurs Phallus sans prises de tête .
Couple
6) On a pas envie de se poser avec quelqu’un ou un homme nous a pas touché la corde sensible …
Qu’on aie couché avec Pierre , Paul , Jack ainsi qu’avec toute sa génération (là je pousse le truc ) on a pas a culpabiliser car ça correspondait à un état d’esprit d’un instant T . Ce qui est fait est fait et ne doit en aucun cas nous pousser à nous dévaloriser car ce qui compte c’est d’apprendre les leçons que nous donne la vie . Car tant qu’on aura pas appris sa leçon et lâché prise  ( le lâché prise ne veut pas dire bien fouté pa mal , c’est prendre le taureau par les cornes en faisant un travail sur soi et surtout être optimiste )ça continuera à se répéter comme un refrain interminable .
Attention cela ne signifie pas d’arrêter d’aimer le phallus mais simplement d’apprendre à s’aimer , à se respecter et à se faire respecter par les hommes ( c’est pas parce que on fait un casting digne d’une diva qu’un mec nous respectera plus paske mako sa ka kourri kon touloulou loool et certains aiment se faire passer pour le bachelor  ) . S’aimer c’est savoir dire non quand ça nous correspond pas ou plus , faire des choses pour construire son avenir pour ne citer que ça comme exemple.

A partir du moment où on commence a prendre soin de son âme on parvient à arrêter de psychoter sur le compteur de phallus !

Tout le monde à le droit au bonheur même si on a fait des choses pas très glorieuses dans le passé. La phase de transition entre les histoires kleenex et une vraie relation peut mettre du temps car on s’interroge sur les réelles motivations de l’homme qui a osé se mettre avec une mangeuse de phallus ( qu’il soit au courant ou pas ) . Tu as eu le courage de dire a ton ami la vérité sur tes hectares ….au vu de ton récit il n’a pas l’air rebuté ( et puis man fou a peine comme dirait ma philosophe de mamie ). Car certaines femmes pensent  qu’ il est préférable qu’une femme ayant eu beaucoup d’amants n’en fasse pas part a un homme avec qui elle doit avoir une relation sérieuse car beaucoup d’homme on tendance a avoir le jugement facile a ce sujet et l’évitent car elles estiment que ça  n’apportera que des choses inutile…
Il est vrai que certains hommes préfèrent une femme sur laquelle peu d’hommes ont posés les mains. En gros tout dépend de la femme qu’elle ai eu beaucoup d’hommes ou non si elle sait se mettre en valeur en tant que femme avec un grand F … c’est elle qui fera si un homme voudra une relation sérieuse avec elle et cela peut importe sont passé relationnel.  Peu importe l’ancienneté de la relation , l’important est que tu sentes la différence de cet homme par ce qu’il t’apporte dans ta vie et que tu commences enfin a penser a toi . La personne la plus importante pour toi doit être toi oui oui oui il faut être égoiste parfois car tu dois accepter  tes fêlures et là je me répète oui je sais je radote apprendre les leçons  (car mine de rien certaines histoires sans lendemain t-on affectée ) pour te sentir mieux dans ta peau ….
Publicités