Mon meilleur coup : la quarantaine beau grand bien bâti, comme dit Viviane « surement un bel homme »…

Pour ceux qui suivent le blog via facebook, j’ai lancé il y a quelques temps un appel à témoignage : « Mesdames, quel est votre meilleur coup ? et pourquoi ? Racontez-nous tout! ».

Et la magie des femmes fait que… voici une des histoires qui nous a été livrée…

Enjoy !

____________

2f1b8e9b6db3312c0d80fdd2a4df4cda

J’ai la trentaine, une princesse de 3 ans.

Après plus d’une décennie à subir le manque de confiance de son père, son manque d’intérêt pour moi, sa bêtise et j’en passe…ne me demande pas pourquoi, moi même je n’arrive toujours pas à dire pourquoi, quand notre fille a eu un an, je lui ai dit de récupérer ses paquets et de foutre le camp de chez moi.
Avant lui et depuis lui, je n’en ai pas connu tant que ça (lol)! Mais quelques uns quand mm, du « rapide », du « moyen », du « bon », du « je m’applique », du « mais pourquoi es tu venue » et j’en passe…

Mais dernièrement, j’ai rencontré le Monsieur, la quarantaine beau grand bien bâti, comme dit Viviane « surement un bel homme »… Une soirée, une apparition, un regard, un sourire, une séquence de zouk, son parfum, un coup de rein, et je me surprends à me dire que je l’aurais bien ramené chez moi, chose que je n’avais jamais fais avant. La théorie du « un ti coké san lendemain », et pourquoi pas pour moi?!?!

Comme j’ai le contact assez facile et agréable, chose pensée, chose faite, le monsieur est chez moi!! lol.

Et là, il commence doucement à me caresser, à m’embrasser, et il ouvre mes cuisses, me fait basculer vers l’arrière.

Il descend doucement, et commence à me lécher comme jamais au grand jamais on ne m’avait léché jusque là. ça a commencé par engourdir mes jambes, puis j’ai tremblé, là il m’a tenu la main, s’est relevé, et m’a dit « tu vas bien ma douce? » ce à quoi j’ai répondu « heeee » j’ai repris mon souffle, je n’ai pas réussi à répondre, j’ai secoué la tête pour dire « oui ». il m’a dit « j’aime te lécher, me permets tu de recommencer? », une fois de plus j’ai secoué la tête pour répondre.

Il a donc recommencé…ce fut magique, j’ai jouis pour la première fois de cette façon. Une expérience wouaw. Par la suite il est remonté, j’ai senti le poids de son corps appuyé entre mes cuisses, et là il est entré au plus profond de moi, car en plus de tout cela il avait un long, dur et beau…ses va-et-vient répondaient parfaitement à ce que je voulais, à croire qu’il me connaissait parfaitement.

Cette fin de soirée, fut vraiment fabuleuse.
Heureusement que pour une fois j’ai osé.

Advertisements