Mon meilleur coup : « mon mariage est terminé »

Pour ceux qui suivent le blog via facebook, j’ai lancé il y a quelques temps un appel à témoignage : « Mesdames, quel est votre meilleur coup ? et pourquoi ? Racontez-nous tout! ». Et la magie des femmes fait que… voici une des histoires qui nous a été livrée…

Enjoy !

____________

cute guy

« Avant d’être en couple avec le père de mon fils, j’étais active. Il paraît que j’ai un don pour dénicher des hommes bien membrés (effectivement seul mon ex a fait exception).
Après 10 ans de vie commune et d’abstinence forcée. Mon cerveau prend enfin LA décision : mon mariage est terminé. Pour me changer les idées je pars en soirée sans pour autant partir à la chasse. Je m’amuse quand je vois un copain de mon meilleur ami qui me dévisage.

Ce regard, ce n’est pas la première fois que je le remarque mais c’est la première fois fois que je le décrypte pleinement… Il a faim de mes courbes. Me mange littéralement. J’ai bu certes mais je reste lucide. Mon meilleur ami nous surprend à nous dévisager mutuellement et sans un mot nous fait un signe de tête en guise d’accord. Je danse avec lui. Je sens son parfum dans son cou. Ses mains puissantes sur mes hanches et ma nuque. Son souffle léger dans mon oreille. Je mouille déjà enivrées. Je sens son sexe et pourtant il n’est pas en érection. J’oublie tout je savoure tout simplement.
On se regarde et je sais qu’on finira le reste de la soirée ensemble.
Pendant la séquence de rétro, il fait signe à mon ami qui récupère ses clés de voiture, puis cet homme me dirige vers la sortie sans même me décrocher un mot. Mes jambes sont molles mais j’y vais confiante…

Dans la voiture pas un mot. Il me caresse le visage, le cou. Je n’en peux plus et introduis la main dans sans pantalon. Oh mon dieu, je sens toute sa virilité et commence le titiller. Son gland est magnifique et je ne peux résister à l’envie de le prendre à pleine bouche. Vive les vitres teintées.
Quand enfin on arrive, on se douche ensemble et en profitons pour nous découvrir. Je fonds devant ses muscles bien dessinés. Pour un homme de 39 ans il est bien conservé. Mais son sexe est encore plus long et plus large que je ne le pensais. Oh mon dieu : tout ça pour moi. Je comprends pourquoi mon meilleur ami a permis cette connexion.
Quand il me pénètre, je sens que tout mon être est rempli.
Lentement mais sûrement à ma grande surprise, il ne me baise mais me fait l’amour comme si j’étais sa compagne toujours.
De la salle de bain, on passe vite à la chambre et le premier round dure 1h30 avant qu’il ne me fasse jouir violemment. Je suis ko. Mais quand il me murmure, c’est à mon tour de m’amuser, je le regarde malicieusement. Second round 2h. Punaise. Ma chair est agréablement meurtrie. Nous avons fait l’amour de 7h du matin à 18h sans vraiment échanger de mots.

Il est temps pour moi de le ramener chez lui.
Pas d’échanges de numéros. Deux mois s’écoulent et pas de nouvelles. Puis, mon ami m’appelle un jour et me donne juste une adresse et me fixe un rdv « on t’attend là-bas ». Je sais que c’est lui et j’y vais.
Nuit de folie. Je suis déjà excitée. Effectivement, Monsieur muscle est là. Bougies, champagne, chocolat fondu. On commence direct par un sexe tantra. Le champagne glacé sur mon sexe épilé est un pur délice. Quand j’explose, je comprends que je viens de faire fontaine. Huuuum doux supplice. Il me pénètre enfin et me vide littéralement. Je succombe.

Nos petites rencontres deviennent régulière et de plus en plus coquines (club libertin, plan à trois avec une fille, il m’offre en cadeau à son amie lesbienne, dans le parking en plein hiver, l’étranglement, etc.). J’adore. N’ayant pas l’habitude de porter de culottes, il est stimulé. On est en soirée, il active l’oeuf vibrant. Je viens chez lui, je suis nue sous mon manteau et à peine arrivée, il me prend sauvagement avec mes talons. Ses voisins ont collé une diplôme de bon baiseur sur sa porte.
Pendant ma douloureuse procédure de divorce, j’ai eu la sensation de revivre enfin. Cette relation exaltante dura un an jusqu’à ce qu’on décide de se séparer. Jusqu’à maintenant je n’ai pas encore trouvé un partenaire à sa hauteur.

Je ne peux oublier toutes ces nuits passées avec lui. J’ai fait mouler son sexe et c’est encore un pur plaisir de me jouir avec.
J’ai montré des photos à des copines de lui en érection et au repos et les regards stupéfaits, effrayés et envieux étaient significatifs.
Il parle de moi à mon meilleur ami en disant que je suis la seule femme à avoir réussi à le prendre entièrement par tous les orifices dont je dispose… J’en suis flattée car c’était un sacré engin.
Sur ce, une douche crapuleuse s’impose car ça m’a stimulé »

Advertisements