Mon meilleur coup : « nous sommes restés ensemble 3 ans »

Pour ceux qui suivent le blog via facebook, j’ai lancé il y a quelques temps un appel à témoignage : « Mesdames, quel est votre meilleur coup ? et pourquoi ? Racontez-nous tout! ». Et la magie des femmes fait que… voici une des histoires qui nous a été livrée…

Enjoy !

____________

Cute guy

« Cela faisait 6 mois que j’étais de retour aux antilles et c’étaitt le calme plat, pas vraiment intéressée par ceux que je rencontrais et qui me promettaient dès la première conversation des nuits de folie. Tchip ! parol an bouch pas chaj. Mais 6 mois ça commençait à faire long. Pourquoi lui ?

je ne sais pas car au début rien ne m’attirait chez lui. Je le connaissais un peu dans le passé, car on avait des connaissances en commun mais on n’avait jamais vraiment discuté. un soir, je me rends à une soirée organisée par des amis, il est là, il met de l’ambiance, lance des blagues, je constate qu’il est entouré par des femmes et je me demande bien pourquoi car ce mec à mes yeux n’a rien d’attirant. Il vient me voir, on discute, me fait rire, m’invite à danser, bref me fait passer une excellente soirée. On se quitte en s’échangeant nos msn. Dans ma tête ça restera un pote avec qui délirer, sans plus.

Le soir suivant je me connecte, je vois son invitation, j’accepte, il est en ligne, on commence à discuter, il me dit qu’il est intéressé par moi, moi je lui dis direct qu’il ne m’intéresse pas et que je veux juste une relation amicale. C’est à prendre ou à laisser. Il me dit ok, ce soir-là on discutera pendant des heures, tout comme les soirs qui suivront, on discute de tout, il me fait rire aux éclats devant mon ordi et sans que je m’en rende compte, les conversations deviennent plus coquines et puis carrément sexe, moi qui suis sans rien depuis un moment, ces conversation me mettent dans tous mes états mais je ne lui dis rien. Un soir au détour d’une conversation il me dit qu’il n’arrête pas de penser à moi, que je le rends fou et qu’il me veut. Je dis ok sans hésiter, nos chaudes conversations m’ont rendu dans un état de manque que je ne peux plus supporter.

On se donne rdv dans un hôtel. Arrivée dans la chambre, j’suis très intimidée, les premières fois sont toujours très dures pour moi car je suis ronde et j’ai toujours un peu peur de la réaction de l’autre à la vue de mon corps. Il s’approche de moi, il m’embrasse longuement et m’avoue que ça fait très longtemps qu’il a des vues sur moi mais voyant que je l’ignorais complètement, il n’avait jamais osé venir vers moi. Voyant que j’étais de retour au pays et ne sachant pas pour combien de temps il s’était dit qu’il ne voulait pas rater l’occasion. Il m’a dit qu’il me trouvait superbe et qu’il craquait pour mes rondeurs. Il a recommencé à m’embrasser, il m’a déshabillé et à commencer à me caresser tout le corps, me léchant les seins, m’embrassant les cuisses, m’embrassant partout, j’étais brulante de désirs, je sentais mon sexe palpiter et j’avais hâte de le sentir en moi, la voix tremblante de désirs je lui ai demandé me prendre et là…..

Panne technique !

J’ai eu du mal à comprendre pendant un moment car j’étais tellement excité que je n’ai pas réalisé tout de suite. Il me dit que ça faisait tellement longtemps qu’il me désirait, qu’ il était un peu impressionné et qu’il avait peur de ne pas être à la hauteur et ça que lui fait perdre les moyens. C’est joli d’entendre ça, mais pour l’instant ce ne sont pas des paroles que je veux entendre. Moi frustrée, très frustrée je lui dis un : « pas grave » sans y croire et je me dis que j’aurais mieux fait de rester chez moi. L’instant d’après, je le vois descendre, écarter mes cuisses en douceur embrasser mon sexe et commencer à me lécher, et là je perds tous mes moyens, j’arrête de penser car sa langue me procure un plaisir à en tomber par terre. Il me lèche comme on ne m’a jamais léché sa langue caresse mon clito, il alterne petits coups rapides avec des coups de langues plus lents et plus appuyées, il goute à tous les coins et recoins de mon sexe et surtout il me fait ressentir qu’il prend du plaisir à me lécher . Il passe ses mains sous mes fesses pour rapprocher mon sexe encore plus de sa bouche et se concentre sur mon clito. J’oublie complètement où je suis, je m’en moque de savoir si on entend mes gémissements de plaisir. J’écarte les cuisses encore plus et j’appuis sa tête contre mon sexe et lui s’applique encore plus à me donner du plaisir et c’est ainsi qu’il me donne le plus bel orgasme de ma vie.

Je n’en reviens pas, je suis complètement sonnée, j’ai la tête qui tourne, je ne sais plus où je suis et avant que je ne reprenne mes esprits, il glisse son sexe en moi. Et là j’ai un choc, je ressens un plaisir si immense, je me sens complètement comblée, l’impression que son pénis correspond parfaitement à mon sexe. Lui aussi a ressenti la même chose (il me le dira par la suite) il me serre fort dans ses bras et reste en moi sans bouger, je le sens trembler et m’embrasse longuement et il commence à aller et venir en moi doucement et tendrement au début et puis de plus en vite et de plus en plus profondément, j’en veux toujours plus et toujours plus fort, c’est trop bon je veux pas que ça s’arrête, je réponds à ses coup de reins comme si on s’était toujours connu et c’est ainsi qu’on se laisse entrainer par le plaisir. Cette première relation nous a laissé étourdi de plaisir et un peu étonnés de voir comment on s’accordait aussi bien.

Cet homme qui ne m’attirait pas du tout, qui au début ne m’intéressait en rien m’avait fait découvrir des sensations beaucoup plus intenses que les autres. Quand on tient quelqu’un comme ça on ne le laisse pas partir. Nous sommes restés ensembles 3 ans, avec lui j’ai oublié que j’étais ronde, entre ses bras j’étais simplement une femme, j’oubliais tous mes complexes et quand il me regardait je me sentais toujours belle. Et sexuellement je me suis épanouie encore plus, on passait des journées au lit à faire l’amour, à expérimenter des positions, à jouer des jeux coquins on partait en ballade et on s’amusait à faire l’amour dans des endroits insolites. Avec lui c’était à n’importe quel moment et n’importe quel endroit. D’ailleurs pour lui mon sexe était toujours prêt à l’accueillir, avec préliminaire ou pas. Combien de fois il s’est glissé en moi pendant que je dormais et était étonné de trouver mon sexe humide et chaud. Une entente parfaite au niveau sexuel, toujours prêt à me donner du plaisir et moi de même. Nous ne sommes plus ensembles maintenant, mais nous sommes restés en bon terme et de temps en temps quand on discute, l’envie nous prend à tous les deux de nous retrouver comme avant mais je refuse car je sais que si je cède à la tentation je ne pourrai pas me contenter d’une seule fois. J’ai connu d’autres hommes après lui mais ce n’est pas pareil, pour l’instant il est seul à m’avoir fait autant vibrer. »

Advertisements