Une rencontre virtuelle, une erreur !

Voici le témoignage d’un homme qui suit le blog.  Je lui ai demandé de me parler des femmes de sa vie, des leçons tirées de ses relations. Voici un de ses témoignages.
Si vous aussi vous êtes  un homme et que vous souhaitez vous raconter : tchipleblog@gmail.com

image

Dimanche dernier, je reçois une invitation à être sur la liste d’amis d’une charmante personne vivant dans un autre département, une île.

N’étant pas collectionneur d’amis surtout virtuels, comme beaucoup, je décide de m’assurer que je connais avant cette femme, me voilà parti à la découverte de sa page, je dois dire il n’y avait pas grand-chose de visible si ce n’est que ca sa photo de profil et de couverture, très joli visage mais qui ne me disait rien, alors je m’interroge, comment puis je oublier une si charmante personne ?

Me le pardonnera-t-elle si je lui dis que je ne la connais pas ? Et surtout que veut-elle ? Un autre homme aurait surement accepté rapidement, je ne veux pas accepter aussi simplement…je lui envoie un mail, lui faisant déjà un compliment sur ce qu’elle dégage et lui demandant si par le plus grand des hasards j’aurais pu oublier une femme comme elle (non pas que ce soit le top canon mais, elle me plait déjà).

J’espère une réponse rapide mais un jour passe, puis une nuit, même sans notifications je retourne dans mes messages des fois que la technologie aurait beugué et que j’aurais raté sa réponse, mais rien…et au deuxième jour, le petit « 1 » m’indique l’arrivé d’un message, bizarrement je ne suis plus trop pressé de voir si c’est elle, mais je me décide quand même à cliquer, et oui c’est elle, elle me rassure, on ne se connaît pas et m’affirme que c’était surement une erreur de sa part mais qu’elle voulait bien qu’on fasse connaissance, comment le prendre, de la drague ?

De la sympathie ? Un besoin d’ami ?

Je me prête au jeu, on discute de tout de rien, de nos vies, les sujets s’enchainent, elle est intéressante, intelligente, instruite, sympa, marrante…elle me plait (déjà)…comble de coïncidence on a bossé pour la même grosse boite quand elle était encore en métropole…mais voilà toute bonne chose à une fin, elle doit partir conduire ses parents qui sont en vacances chez elle…je ne veux pas qu’elle parte mais je me cache bien de lui dire….

Les heures défilent, et elle me manque…eh oui déjà…ça fait si longtemps que je ne me suis pas senti aussi bien lors d’un échange virtuel, j’en veux encore. Tout au long des discussions suivante, je lui fais par de mon attirance a son égare, surprise de la rapidité, elle rejette (c’est mon ressenti) en bloc mes dires, mes avances me dis même que je ne suis pas son type d’homme, j’ai mal mais ne lui montre pas, mais elle me rassure une fois de plus en me disant qu’elle aime nos échanges, qu’elle se sent bien quand on discute. J’aimerais lui dire qu’on arrête tout mais je ne peux me résigner à perdre le peu qu’elle a m’offrir et espère secrètement qu’elle succombe enfin…
L’avenir me le dira !

Publicités