Catherine et son cancer pas comme les autres

DSC00404 (2)

En faisant l’appel aux témoignages, j’ai pensé recevoir des témoignages de femmes me disant qu’elles avaient pu, après une bataille de vie, pu enfanter.
Ce n’est pas le cas, alors je vais prendre la main, et vous raconter l’histoire d’une jeune femme qu’on appellera Catherine.

Catherine a vécu plus de 10 ans avec un homme. Je ne sais pas trop ce qui les réunissait. Je pense qu’elle l’aimait vraiment, et lui ? Lui… Vous savez, c’est comme ces parenthèses qu’on ne referme jamais. Il était présent dans sa vie, mais on ne sait pas trop au fait pourquoi il y était toujours.

Catherine a rencontré quelqu’un au bout des 10 années. Elle était donc avec deux hommes, de façon plutôt timide. L’un était l’homme de sa vie, l’autre, celui avec qui elle parlait livres, films, musique. Elle n’avait pas couché avec lui.
Le 2nd était tombé amoureux d’elle, mais elle ne savait pas trop si elle devait oui ou non, sauter le pas.

L’une des choses que j’ai oublié de dire est que Catherine se pensait stérile. Je ne vais pas donner tous les détails de son dossier médical, mais on le médecin avait été clair  » à près de 40 ans maintenant, et avec autant de problèmes et d’essais… les chances sont quasi nulles ».

Catherine donc continuait à vivre sa vie. Et au passage a quitté le 2nd homme, celui-ci étant prêt à avoir des enfants, qu’elle ne pensait pas pouvoir lui donner.

La vie continuait avec le 1er homme. Plus de dix ans.
Un jour, à l’approche de Noël, Catherine se retrouva aux urgences.
Elle avait des écoulements de sang depuis plusieurs semaines.
Elle finit par en parler à l’homme qui s’inquiéta et la conduisit directement aux urgences.

Cancer.
S’est-elle dit, au moment où le médecin lui dit : « il faut que je vous parle, il y a quelque chose d’important qui se passe ».

Elle se mit à pleurer, pleurer et pleurer dans le bureau du médecin.
Le cancer était celui qui manquait à son parcours médical, pensait-elle.

Le médecin fut surpris par sa réaction, puis la réconforta:
Madame, vous êtes enceinte, et vos saignement sont causés par un décollement de…

De je ne sais plus quoi d’ailleurs.
Le bébé était tout simplement en danger.
Aucun cancer à l’horizon.

Madame Catherine, rentrez chez vous et allongez vous.

C’est ainsi que Catherine appris, à quelques jours de Noël qu’elle deviendrait maman d’un petit garçon qu’elle n’attendait plus depuis longtemps.

J’espère que ce conte rappellera que parfois, les miracles existent.
Parfois, un enfant, celui d’une soeur, celui qui a été abandonné et adopté, entre dans notre vie, et devient comme notre peau, notre chair, notre sang.

Bon courage à toutes celles qui se battent, pour leurs rêves de Maman.