Lettre d’une fille à la peau « trop claire » pour son père (4) #pereantillais

image

« Papa »…

Je n’avais que deux ans mais j’ai encore les images et les mots qui résonnent dans ma tête::

 » tu n’es pas ma fille toi! ne touche pas à ma fille! laisse-la tranquille! »

Et là des pleurs et juste maman pour me consoler.
Bien après j’ai compris que tu n’as jamais voulu de moi car j’ai eu le malheur d’avoir la peau claire à la naissance… Est-ce que j’en suis responsable?? NON, la vie en a décidé ainsi. Ma soeur, « ta fille chérie » elle, a eu la chance d’avoir le teint que tu souhaitais.

Oui je t’en veux de m’avoir privée d’amour et d’attention qu’un père porte à sa fille. « Pourquoi quelqu’un peut-il m’aimer, alors que le seul qui devait le faire sans conditions n’a pas voulu de moi? »

Mes relations sentimentales sont des échecs je n’ai aucune confiance en moi et pourtant j’ai besoin damour, de ton amour. J’aimerais te dire que je n’étais qu’un bébé qui avait besoin d’être aimé… bien sûr maman a essayé de combler les vides mais il manquera toujours une partie de moi, que je n’ai pas pu construire.

Tu as tout fait pour ne pas assumer tes responsabilités et peu à peu, tu as fini par abandonner ta « fille chérie » qui avait la couleur que tu désirais et nous voilà logées à la même enseigne… Mais tu l’as aimée elle et couverte de cadeaux d’amour et de souvenirs que je n’aurai jamais.

Pour ma part le pardon est impossible car tu as gâché une grande partie de ma vie merci à maman, aux psychologues et à ma soeur de combler les vides et de m’aider à me construire jour après jour. Génétiquement je suis ta fille mais je suis orpheline de père.

Je ne pense pas te revoir un jour je ne sais même pas où tu es ni ce que tu es devenu. Sache que les mots restent et laissent des blessures qui seront à vif quoi que je fasse.

Merci de m’avoir permis de m’exprimer.

Advertisements