Lettre d’une fille à son Papa (1) #pereantillais

Une lettre à écrire à votre père?
Envie de vous exprimer ?

Merci à tous ceux qui m’écrivent !

image

Bonjour Papa,

En cette nouvelle année, j’ai décidé de faire le ménage et de te dire les choses.

Je suis triste que tu n’aies, pas été présent plus continuellement dans ma vie.

ABANDONNÉE
J’ai été une petite fille abandonnée par son papa. Abandonnée en se disant que son papa était trop occupé à des chose importantes pour s’occuper d’elle, peu importante au yeux de son papa

abandonnée émotionnellement car je ne t’ai pas eu plus présent à mes côtés pour construire une vraie relation avec moi.

Nous aurions pu faire du sport ensemble, des randonnées, organiser des journées à la mer ou aller au cinéma, que sais je encore. Me faire découvrir le monde, tes gouts… mais peut-être que l’intimité avec moi est qqchose qui te semblait inconfortable?

Toutes ces choses m’ont manquées et m’ont rendues tristes. Encore aujourd’hui–

Ce qui m’a le plus manqué dans ma vie, ce n’est pas l’argent, c’est mon papa.

TRISTESSE

Je suis une jeune femme ayant grandi avec la tristesse d’un enfant. Ma Maman à dû m’elever seule, faire face à ses problèmes personnels et familiaux, sans aucune épaule à ses côtés. Et l’argent était chez moi. Le nerf de la guerre.

Tu ne t’es pas battu pour que je sois à tes côtés.
Un enfant est-ce embarrassant?-

AU SUJET DE MAMAN
Je suis triste papa que tu n’ai pas vu toute la lourdeur qu’il y avait à s’occuper d’un enfant seule, et que ta présence n’ai pas aidé cette lourdeur à ne plus en être une, mais à être au contraire le bonheur d’avoir le père présent autant que possible dans mon quotidien, mes petites joies, mes grandes joies, mes médailles obtenues, les cours gagnées, le médailles en gym!

PAPA
M’entendre chanter, me voir boudée, me consoler, prendre le temps avec moi de me faire repéter une leçon, une poésie. Être présent quand je gagnais des médailles, en prendre des photos, voilà ce que j’aurai aimé

Je suis incapable de savoir où tu vis actuellement, heureusement vive Internet,

Tu n’as toujours pas gardé mon numéro de téléphone puisque je n’ai reçu aucun voeu de ta part.

Quand on aime quelqu’un, même si on a peur de mal faire, et bien on fait quand même et on attend que les graines portées donnent de beaux fruits

Tout à été laissé à l’abandon.
Quelque chose de plus importante que moi à pris un place dans ta vie: une femme? Un procès? Un nouveau projet de création d’entreprise?

Pourquoi ches choses qui apportaient soit du sexe soit de l’argent, ait été prioriser face à moi, ta fille?

Je me suis longtemps demandé d’où vient cette tristesse en moi, mon compagnon m’a serrée dans ces bras et m’a demandé de lui parler… Je lui ai dit « cette tristesse je l’ai en moi depuis toujours, depuis longtemps.

Ça fait trop longtemps.

Il fait que tu saches que tu as une enfant triste d’avoir eu un père avec qui les mots  » simplicité, échangent reguliers fille et père ensemble, ça n’existe pas.
Ta préoccupation principale était de savoir si j’avais un copain (et si j’étais à ‘deux doigts de tomber enceinte ?-)

MES BESOINS DE FILLE A SON PERE
Sans oublier que parfois j’avais juste besoin d’être à côté de toi, ka écouté RCI .. Ma peau collé contre ta peau. Et faire frs blagues. Et toi et moi mangeons des bonbon ou aller courir le vidé ensemble ou faire partie d un groupe de carnaval avec toi? Il n’a pas que des femmes qui remuent leurs fesses en ouverture du vidé, il a toutes ces autres femmes qui chantent, et jour de la musique !

Je n’ai que les souvenir d’un homme absent-présent-un verre de vin quand il vient- une joie- un jour ton mariage avec une autre femme- puis tu disparais. Plusieurs mois pour revenir sur le membre rythme qu’avant.

Sans oublier les appels lugubres où chaque fois qu’il il y avait un accident. Tu nous appelais pour sa savoir si on était mort!

Je me demandais :
Est -il heureux ?
Libre ?

Et tes enfants comment vont-ils?
Les petits enfants?

Et le reste de Ta famille?

Je sais que ma tristesses est vieille.

Mais la tienne ?

Bisous papa

Publicités