Lettre à mes 20 ans #lettredefemme10

image

image

C’est la première fois que j’écris à un blog, cela fait longtemps que je te lis et j’apprécie ce que tu écris car tu es juste et une très grande finesse dans tes observations.
Voici ma lettre, allégée de tous les détails:

A 20 ans, tu as perdu ta mère et tu pensais que ta vie était finit, tu étais perdue.
En effet, les choses ne seront plus pareils. La joie t’a quitté progressivement, plus aucun fou rire; tu donnais le change mais au fond de toi tu souffrais.
Alors tu t’es jeté à corps perdu dans le travail, tu as toujours été très ambitieuse et ton objectif était de faire de carrière.
Et puis, tu l’as rencontré: c’était lui qui allait te rendre heureuse. Tu t’es marié sans le dire à ta famille et les violences physiques et psychologiques, les humiliations ont commencé. Tu restais dans le silence tout en te disant qu’un jour tu partira.
Et un jour, elle est arrivée cette petite fille que tu n’attendais pas (car tu n’as jamais voulu avoir d’enfant). Elle t’a sauvé, vous vous êtes enfuie toutes les deux. Vous êtes passé par des moments difficiles : le chômage, les hôtels du 115…
Et aujourd’hui à 31 ans (elle presque 3 ans), tu es heureuse, tu souris à la vie: un emploi en CDI, un appartement, une fille pleine de vie et en bonne santé et un divorce en cours.
Je voulais te dire qu’il faut te faire confiance, tu es belle , intelligente, forte; n’accepte pas que l’on te traite mal sous prétexte qu’avec tes rondeurs tu ne trouvera pas mieux.
Aime-toi, fie-toi à Dieu (tu verras la prière t’apaiseras) mais surtout aime la vie, elle vaut la peine d’être vécue.