DANSE : « QUAND J’ÉTAIS BLANCHE »

 

danse-750x420 (1)

 » Fatima N’doye a grandi à Genève à une époque «  où Barack Obama était loin d’être président … ». Un père absent, elle a évolué dans un univers exclusivement blanc . L’identité est aussi une construction sociale, le sentiment d’appartenance à un groupe; sans repères, enfant, puis adolescente, comment assumer et dépasser la perception qu’on vous renvoie de votre identité , le regard de l’autre qui vous signifie en permanence votre différence…

« Quand j’étais blanche » est  une évocation de son  enfance passée en Suisse,  la rencontre un jour d’un père, d’un pays, le Sénégal, dont elle est originaire mais qui n’existe que dans son imaginaire… «  (lire article intégral)