Lettre ouverte au Dieu du Hip-Hop

STRITER

(Temps de lecture estimé à 8 mn)

Cher Dieu du Hip-Hop,

L’idée de te dénigrer ne m’a même pas effleuré mais faut pas croire que je viens te compter fleurette. Le Hip-Hop est devenu une sorte de microcosme régi par une administration où les têtes d’affiches pensent pouvoir donner des punitions en sucrant des réputations. Tout ça pour quoi ? Garder leurs positions.

View original post 1 009 mots de plus

Publicités