Je ne mérite pas d’être violée. Et toi ? #EuNãoMereçoSerEstuprada

INTERNATIONAL – Une majorité de Brésiliens considèrent qu’une femme portant des vêtements provocants « mérite » d’être violée, a révélé cette semaine un sondage gouvernemental (lien en portugais), provoquant l’ire de nombreux militants et de la présidente Dilma Rousseff sur les réseaux sociaux.

Selon ce sondage de l’Institut d’enquête économique du gouvernement (IPEA), 65,1% des 3.810 personnes des deux sexes interrogées ont acquiescé à cette affirmation: « les femmes portant des vêtements qui laissent voir leur corps méritent d’être violées« .

Dans la même veine, 58,5% des sondés considèrent que « si les femmes se comportaient mieux, il y aurait moins de viols ».

La journaliste-militante Nana Queiroz a convoqué une manifestation en ligne sur Facebook, appelant les femmes à publier des photos d’elles en petite tenue en arborant le slogan « Je ne mérite pas d’être violée ». Samedi à minuit, quelques 20.000 personnes ont simultanément mis leurs photos en ligne (lire article intégral)

 

Publicités