Ebony G. Patterson

Aica Caraïbe du Sud

L’habit fait – il toujours le moine ?

 

Ebony G. Patterson Untitled-ii-khani-di-krew-variable-ed-iimixed-media-on-handcut-paper_mixed-media-on-paper_2009.jpg Ebony G. Patterson Untitled-ii-khani-di-krew-variable-ed-iimixed-media-on-handcut-paper_mixed-media-on-paper_2009.jpg

Comment se construit l’identité masculine  dans la culture populaire urbaine de la Jamaïque ? Comment la virilité et la féminité sont ils le plus souvent perçus et définis à travers la tenue vestimentaire et les accessoires ? Ce sont  les problématiques qui traversent toute l’œuvre d’Ebony Patterson, née en Jamaïque en 1981. Après avoir interrogé la mode du blanchiment du visage dans le milieu du dance hall, porté son attention sur la bling culture et sur  l’emprunt d’accessoires féminins par de jeunes hommes, donc sur la porosité des frontières entre  virilité et  féminité, elle questionne  le vêtement comme révélateur de l’identité dans le projet Cheap & CleanThe Masculinities Interrogation Project.

Elle explore ainsi  les relations entre genre et beauté, race et beauté, stéréotypes et beauté au moyen de différentes pratiques artistiques, installations, dessins, photographies, techniques mixtes, tapisseries.

Ebony G. Patterson Cheap-and-clean-krew_-cheap-and-clean-masculinities-interrogation-project-_digital-photgraph2012.jpg Ebony…

View original post 1 629 mots de plus

Advertisements