Quand nos hommes antillo-guyanais nous parlent… Ecrit 1 : « J’entends la colère des femmes »

J’ai demandé à des hommes avec qui j’ai déjà eu la chance d’échanger au cours des derniers mois un témoignage. Ces hommes m’envoient des articles, m’ont transmis des témoignages, m’ont fait rire.

La question posée : 

J’aimerais que tu m’écrives sur ce « qu’être un homme » pour toi aux Antilles.  Tu peux me l’écrire en poésie, ou autre, juste quelque chose qui sort de ton âme, dans la plus grande sincérité.

Aurais-tu le courage de me faire ça ?

Et oui, ils ont le courage.

Enjoy !

homme antillais 1

Etre un homme

Etre un homme qui reconnait ses fautes

Etre un homme, qui sait, qui dit, qui fait les limites

Homme oui homme je suis

Non chien je ne suis pas

J’entends la colère des femmes

Mais pas celle des hommes

Homme tantôt silencieux

Tantôt bruyant

Homme qui respecte, qui valorise, qui protège son monde

Homme qui enseigne

Homme qui apprend

Chaque femme, chaque homme

Détient sa vérité, sa définition

Même aveugle nous n’aurons pas la même vision

Etre un homme bâtisseur qui consolide sa famille

Etre un homme qui écoute

Etre un homme de parole

Face à la femme l’homme est inférieur

L’homme est faible

Mais face à mes femmes

Je suis fort et fière

Grace à la puissance de leurs mots

Grace à la douceur de leurs gestes

Je suis le fils d’une femme

Je suis devenue l’homme d’une autre

Je suis un homme

Oui un homme qui a appris à connaitre ses priorités