Ces religions qui « donnent » un cadre moral à la soumission de la femme (Salvatore Pertutti – 11/04/07)


Bonjour.

Depuis hier, le procès des assassins présumés de Ghofrane a lieu.
Cet acte horrible (la mort par lapidation), nous rappelle à tous, combien l’homme peut être sauvage, barbare…

Cette actualité terrible doit nous remémorer le fait que, partout travers le monde, des femmes meurent chaque jour, lapidées, brûlées, battues à mort…

Les mentalités, les cultures, nos origines animales expliquent, en partie, ces actes odieux…

Mais que dire alors des religions qui « donnent » un cadre moral à la soumission de la femme par l’homme :

Le coran
sourate IV
38:34 « les hommes ont autorité sur les femmes du fait qu’Allah a préféré certains d’entre vous à certains autres, et du fait que les hommes font dépense, sur leurs biens »
« celles dont vous craignez l’indocilité, admonestez- les !
reléguez-les dans les lieux ou elles couchent ! frappez- les ! »

La bible – Nouveau testament
Premier épître à Timothée :
12. Je ne permets pas à la femme d’enseigner ni de faire la loi à l’homme qu’elle garde le silence.

Au nom de quoi laisse-t-on les clergés de tous bords répandre leur sexisme…

Quelle est cette logique qui veut que l’on établisse des lois démocratiques afin de protéger les femmes, et que parallèlement on donne tant d’importance à des doctrines religieuses (christianisme, islam, judaïsme…) qui les méprisent …

Parce qu’ils s’agit d’institutions qui font partie de notre culture ?
Au nom de la liberté de penser ?

On marche sur la tête…

Désacralisons les croyances en critiquant et condamnant fermement leur propos intolérants.

Quand je vois les images (bien souvent en premières parties de journal) de tous ces religieux, qui sont qualifiés de « sainteté », de « guide »,… je suis révolté.

Le cri du cœur d’un simple citoyen, démocrate et athée.

Salvatore Pertutti (source)