Ce film-documentaire que l’on devrait tourner aux Antilles

Il y a eu le film-documentaire sur les femmes Afro-américaines et leur couleur de peau (« Dark skin »). Vu tous les échanges que l’on a, les saletés que l’on entend tous par-ci, par-là, les préjugés de races liés à la beauté, à la classe sociale et à la réussite, je pense qu’il y a de quoi monter un film documentaire chez nous aux Antilles.

Ce serait intéressant de prendre la température, de découvrir ce que chacun s’interdit ou s’autorise à rêver en fonction de sa couleur de peau. Que ça soit sur le plan professionnel, amoureux, social.

Je pense que nous serions tous tristes d’entendre certaines choses.

Je pense également que la parole libère.

Il est temps que ces plaies guérissent. A l’air libre…

Amis réalisateurs…

La Tchipie.