Photos, fesses et facebook, le cocktail qui fait mal à la jeunesse des Antilles

Creoleways

photo_facebook-jeunes-filles_guadeloupe_martinique

Non chéri, si tu m’aimes, on ne fait pas de photos ce soir !

Par Shabeen d’AUREY

Ce week-end encore, pendant plus de 48 heures, en Guadeloupe et en Martinique, des photos pornographiques ont circulé dans nos emails et fait le buzz sur facebook. On y voyait des jeunes filles antillaises dénudées. L’une d’elles a porté plainte et on doit saluer son courage. Il faut non seulement condamner les crétins qui mettent ces photos en ligne, mais aussi tous les mako é makrèl, les voyeurs et voyeuses qui les encouragent en se ruant pour se… rincer l’œil. Ou pour rire du malheur d’une autre !

Pour autant on ne peut plus excuser la naïveté des jeunes filles qui se laissent prendre en photo : Maintenant ça arrive quasiment chaque année ! Et comme d’hab, il s’est encore trouvé des milliers d’internautes pour « liker » et faire tourner ces images…

View original post 923 mots de plus

Advertisements