La Jamaïque n’a pas encore gagné les JO de gymnastique ?

La Jamaïque n’a pas encore gagné les JO de gymnastique ?

Blague à part… Les clips de dancehall (pas souvent terribles au demeurant) ne nourrissent que l’imaginaire sexuel des hommes.

Ces chanteuses qui se veulent être des femmes libérées ne pensent qu’à leur public masculin.

Le vrai risque, la réelle innovation, serait de mettre des gars aussi libérés et sexy que les femmes dans le clip…

A moins qu’un homme ne puisse pas exprimer de sensualité dans ce domaine ?

Mais uniquement de la violence et la recherche de booty ?

Et les nouvelles femmes dans la dancehall et le rap… Ce n’est pas parce qu’elles sont des femmes qu’elles apportent de la fraîcheur. Chanter dans le registre « léopard », « tchad », « violence » « cheveux multicolores » et expliquer qu’on est dangereuse… Où est l’innovation ?

Elles ne font que suivre les pas des hommes qui donnent dans le même registre.

Si adopter le mode masculin (le plus facile à pondre), c’est être une femme artiste…