Le pari d’Adama: « construire un empire pour la mode africaine »

Featured Image -- 9185

Mots d'Elles

Et pourquoi Montréal pour poursuivre ce rêve? « Pourquoi pas Montréal? », me répond Adama (Ndiaye) Paris que j’ai rencontrée récemment, autour d’un bon brunch au centre-ville! « C’est une ville intéressante par sa diversité mais c’est aussi une porte d’entrée pour nous en Amérique. » C’est le pari d’Adama avec la Black Fashion Week qu’elle importe pour une 2e année consécutive à Montréal.

« Je n’estime pas avoir réussi: j’ai encore tellement de choses que j’ai envie de faire.  J’ai essayé de vivre mes rêves. Moi je fais partie intégrante et active de mes rêves. Si c’est cela avoir du succès, alors j’en ai. » Adama jongle avec plusieurs entreprises, mais « tout ce que je fais tourne autour de la mode, c’est ce que je connais. Pour ceux qui la connaissent,  Adama Paris exploite sa marque de vêtements éponyme, chapeaute l’organisation de la Dakar Fashion Week qui en est à sa 12e édition et depuis 2010…

View original post 329 mots de plus