Il était une fois la femme électrosensible qui se mourait lentement, mais sûrement.

Il y a un peu plus d’un an, j’ai fait la connaissance de Horia, une très gentille dame de 58 ans, par le plus grand des hasards. Horia est électrosensible et sa vie est devenue un enfer.

Aujourd’hui, j’ai reçu un nouveau coup de fil d’elle, nous avons discuté. Sa situation a empiré. Elle ne dort pas chez elle, passe la nuit où elle peut… Son appartement lui sert de garde-meuble.

Elle m’a expliqué avoir lancé des actions « d’appels au secours », telle que celle détaillée ci-dessous.

Je dois avouer que mon sentiment d’impuissance est très fort.
Néanmoins, le savoir, étant le pouvoir, je partage avec vous cette information, afin que vous soyez vigilant quant à votre propre santé.

Plusieurs journalistes et politiques suivent également ce blog.

Qui sait ?

La Tchipie.

___

SANTE – Elle est âgée de 58 ans…

C’est la solution de dernier recours. Une femme s’affirmant électrosensible s’est réfugiée vendredi matin au sommet d’une grue à Antony (Hauts-de-Seine) afin de demander un relogement adapté à son état de santé, a-t-elle annoncé à l’AFP.

«Je n’en peux plus, j’arrive au bout, cela fait deux ans que je demande à être relogée en vain», a déclaré Horia Necili perchée à 50 mètres de haut depuis 7h du matin, alors que des policiers ont été déployés autour de la grue.
Violents maux de tête et acouphènes dans son appartement

Agée de 58 ans, Horia Necili, qui dit ne pas supporter les ondes des télécommunications, habitait un HLM avant d’être relogée deux ans plus tard par la mairie, à sa demande. (lire la suite)