C’est quoi le droit chemin ?

J’ai demandé « c’est quoi le droit chemin ?  » suite à un échange.
Voici une des réponses reçues que je partage avec vous :

« Parler sexe n’est pas le droit chemin.

Parler de ses peines de cœur, de ses peines de sexe n’est pas le droit chemin.

Parler de ses orgasmes, de ses fantasmes, de ses joies, de ses petits comme de ses grands bonheurs sexuels n’est pas le droit chemin.
Parler de ses peurs face à l’homme qui nous bat, de ses craintes de quitter celle qui nous fait du chantage au suicide n’est pas le droit chemin.

Il me semble que ce blog va bien au delà de « petites blagues sexuelles » ( pour reprendre les termes de ton interlocuteur éclairé)…
Car si certains ont choisi de se terrer dans leur mutisme face aux drames ou aux joies de leur vie, d’autres ont ce besoin d’échange.
Ne pas aller là où on n’a aucun intérêt, c’est être « conforme » à soi même et c’est le droit chemin pour soi. »

Merci Ambre.