Je suis toujours triste quand une femme m’écrit :  » il m’a quittée et il est parti pour une femme à la peau claire »

Je suis toujours triste quand une femme m’écrit :  » il m’a quittée et il est parti pour une femme à la peau claire ».

Comme si vous me disiez « il m’a fait une faveur, il est sorti avec moi, mais je ne serais jamais considérée comme une femme que l’on peut aimer ».

Du haut de ma toute petite vie, voilà ce que j’ai appris :

La beauté n’est pas une question de couleur de peau ou de traits. La beauté est une question d’attitude, de langage corporel, de port de tête, de charisme, de bien être, d’amour de soi, de considération de soi même.

Peaux claires, peaux foncées, peaux mêlées. Belles.

Si un homme vous quitte parce que vous ne correspondez pas à l’image qu’il se fait de la beauté,  » pardonnez-lui, parce qu’il ne sait pas ce qu’il fait ».

Votre beauté n’est pas dans ses yeux.
Mais dans les votres.

Prenez un petit moment chaque jour, touchez vos lèvres. Elles sont belles, elles sont faites pour donner de l’amour, pour être l’objet de plaisirs.

Et ce petit ventre rebondit, regardez comme on peut s’y accrocher pendant l’amour, pour vous pénétrez plus profondément, vous vous souvenez ?

Et ces vergetures ? Comptent-elles lorsque l’on passe sa langue dessus ?

Et ces cheveux, nattés, tressés, longs, raids ou ondulés, qui peuvent être caressés, attrapés, tirés.

Et ces cheveux courts, laissant votre belle nuque découverte, permettant de sentir le souffle, la sueur, les baisers ?

Ces talons, accentuant votre cambrure… (sourire)

Si, quand une femme vous fait peur, ou vous donne le sentiment d’être inférieure, prenez le temps, observez-la en restant attentive à ce que vous ressentez. Si vous étiez un homme, auriez-vous fait l’amour avec elle ? De quelle façon ? Brutale, sans lendemain, avec amour ? Pourquoi ?

Ce que vous pensez qu’elle inspire aux hommes, l’inspirez-vous ? A mon avis oui car on voit généralement chez les autres ce que l’on a déjà en soi…

Et vous ? Qu’avez-vous réellement envie d’inspirer à ceux qui vous plaisent ?

Peut-être que vous inspirez une sensualité encore plus forte, surtout quand vous portez « ces talons là » (sourire)

Sachez qui vous êtes.
Mais surtout, quand vous pouvez l’être.
Ne perdez pas de temps à vouloir séduire « la masse « .

Ce n’est pas celle-là la plus importante… (sourire)

La Tchipie,
Sous la pluie.