Témoignage 5 : Je suis l’autre femme.


« Je suis l’autre femme.

Il y a peu de temps j’ai vu cette citation sur ton blog: « A quel moment devient-on la femme que l’on a jamais voulu être? »…. Cette phrase a résonné dans ma tête durant des heures car c’est ce que j’ai ressenti. Je n’aurais jamais cru devenir cette femme! Pire encore devenir celle qui rentre dans une telle histoire en connaissance de cause…

Mon histoire commence de façon classique:

Une rupture extrêmement difficile suite à une histoire de tromperie du côté de l’homme qui vous quitte pour une autre femme et la volonté d’oublié et de passer à autre chose. Je me suis donc cherché une activité et je suis rentrée dans un groupe de danse hip hop. Beaucoup de personnes de mon âge, une bonne ambiance eeeet lui. Dès le premier jour il attiré mon regard et pourtant il n’était pas du tout mon type d’homme physiquement parlant.

En tant que grande timide je n’ai bien sur pas osé lui parler et cette envie a d’autant plus disparu quand j’ai vite compris que sa douce moitié (très jalouse) était elle aussi dans la chorale….
Doucement je me suis intégrée au groupe et je l’ai rangé dans un coin de ma tête avec la motion INTERDIT.

On a bien fini par se parler un jour et la courant est passé tout seul.
J’essayais d’éviter de trop discuter avec lui ou de me retrouver seule près de lui car Mr me faisait souvent des remarques.. Il me faisait souvent des compliments, me demandait de lui donner mon numéro mais devant témoin (et même devant ELLE) en prenant le ton de la plaisanterie…

Au bout de plusieurs mois, je me suis rendu compte qu’il me faisait plus d’effet que ce que je pensais: je voulais toujours être à mon avantage pour aller aux entrainements, je m’arrangeais pour être dans les discussions où il était et je m’amusais même a me rapprocher d’autres hommes pour le rendre jaloux. Et un jour j’ai craqué! J’ai fini par lui donné mon numéro de téléphone en scred.
Dès le lendemain j’ai eu droit aux appels et aux messages enflammés… En discutant on s’est rendu compte qu’on avait beaucoup de choses en commun, qu’on se comprenait tout de suite et il réussissait quelque chose que je ne pensais plus possible: Je me sentais vraiment désirée. Désirée comme jamais avant!

On parlait de tout et beaucoup de sexe!!! Il n’y avait aucuns tabous entre nous (ce qu’on aime, ou pas, nos fantasmes, nos désirs…) mais je continuais à lui dire non qu’il ne se passerait rien entre nous, qu’il ne devait pas espérer.

Un jour il m’a expliqué qu’en fait sa copine actuelle avec laquelle il vivait l’avait en fait « piqué » à une autre avant! (info que j’ai vérifié)
Sans savoir pourquoi cette révélation a agit comme un déclencheur pour moi et tout ce qui me bloquait a disparu.

Nos conversations sont devenues encore plus intenses et on s’amusait à s’exciter l’un l’autre à distance! Je le voulais! Tout le temps mais j’étais limité à pouvoir lui parler qu’entre 9h et 18h. (sauf exceptions quand il arrivait à « s’échapper » avec son téléphone).
On ne peut se voir que rarement quand je ne travaille pas et qu’il peut s’échapper de son travail à lui.

Le sexe avec lui est magique! C’est un des amants les plus attentionnés que je n’ai jamais eu et je me sens tellement bien dans ses bras. Je ne pense pas si il y aurait autant d’intensité si cela était officiel car il faut avouer que les retrouvailles après des semaines d’attente et de titillements intensifs à distance sont des moments uniques et propres à notre situation selon moi.

Cette relation que je vis depuis quelques mois me tue à petits feux car plus le temps passe et plus je m’accroche à lui. Au fond de moi je sais que je voudrais plus mais c’est impossible.

Je passe par tous les sentiments: La honte de moi-même; La peur que sa se sache car même si sa copine n’est pas du tout mon amie (loin de là) elle fait partie du groupe. Je suis consciente que si cela se sait c’est moi qui vais tout prendre et je devrais arrêter mon activité que j’aime. Et d’autres fois je me dis juste Y.O.L.O!!!!

Les moments avec lui sont beaux et bons mais à chaque fois qu’on est au téléphone et qu’il me dit ces quelques petits mots « je suis arrivé, je dois raccrocher » je me décompose. Car je sais que je n’aurais plus de nouvelles jusqu’au lendemain ou à la fin du week-end et qu’il sera là à être heureux avec elle….

Je n’arrive pas à dire stop! Chaque fois que je me décide je me dégonfle en entendant sa douce voix et il suffit qu’il m’appelle « ma puce » pour que je fonde. J’espère trouver la force avant que cela ne nous détruise.

Je pense qu’inconsciemment j’attend un autre qui saurait me tirer de ses griffes et qui pourrait me forcer à couper les ponts avec lui pour de bon…..